Prairie Dogging

prairie dogging: chien de prairie pointant le bout de son nezLe prairie dogging, de prime abord, on pourrait penser qu’il s’agit d’une innocente activité pastorale, une attirance érotique pour le grand air et la verdure, l’expression dogging signifiant un acte sexuel dans un lieu publique (à la manière des chiens qui n’ont pas la pudeur humaine).

 L’explication est, en fait, bien plus poétique. On dit qu’on fait du prairie dogging, lorsque l’on a une urgente envie (number 2 de Cacacharel), que l’on a le cigare au bout des lèvres, ou, pour reprendre l’imagerie animale, que le chien de prairie se dresse et pointe le bout de son nez.

Et puisque l’on parle de chien de prairie, je me dois de poster cette vidéo dont je ne me lasserai jamais. La dramatique correspondant bien à la sensation de prairie dogging:

 

Vous avez aimé cet article? Suivez le blog par Flux RSS, sur Facebook ou Twitter.

Posté dans
Marquer le lien comme Favori.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *